エクレア

 この前、ドラマの中でエクレアについて話してた。

「エクレアの語源は雷なんだよ」的なね。ピンと来なかったので調べてみた。

 

l'éclair  雷(光)

le tonnerre 雷(音)

la foudre 雷(というもの)

 

の中で、日常的に雷として使われてるのは le tonnerre だったような。

l'éclair  のイメージは、ピカッと光るもの全般だからすぐに雷に結びつかなかったのかなーみたいに色々考えてました。

 

それから、お菓子のéclair  と光のイメージのéclair  が頭の中で分けられてたからそこも結びつかなかった。同じだけど別物って感じで、表現が難しい。感覚的な。。

 

それと、フランス語読みは エクレール

Je prends un éclair, s'il vous plaît. ジュ ポン アン エクレール.シルブプレ「 エクレア一つ下さいな」です。普通のパン屋で大体2€くらいで買えます。バニラ、カフェ、チョコの3種類が主流でフランス人はカフェを好んで食べてた。特に年配のマダム。

フランス語で、エクレアについて検索してみたらフランス人もお菓子のエクレアの語源について詳しくないらしい。日本で例えると雷おこし的な感じ???ちょっと違うか。稲光並みに高速で食べなければクリームが溢れるからエクレール(稲光)になったらしい。えぇ(・・?

 

 

 

エクレアの詳細コピペ。

L'éclair apparaît vers 1850 à Lyon, c'est la plus ancienne mention que j'ai pu trouver dans mes livres d'histoire. Mais on ne sait pas qui l'a inventé. Fin de l'histoire ? 
Non, bien sûr. Car, à bien y réfléchir, qu'est-ce qu'un éclair ? Il s'agit d'un appareil en pâte à choux façonné en forme de doigt, fourré de crème pâtissière (parfumée à la vanille, au chocolat ou au café dans les recettes classiques) et recouvert d'un glaçage au fondant. 
--> Et pour être exhaustif, la pâte à frire ou à cuire au four est connue depuis le Moyen Âge, la crème pâtissière a été inventée par François Massialot en 1691 et le fondant par Gillet de la maison Lemoine en 1824.
 
Or, le grand spécialiste de la pâte à choux au XIXe siècle, c'est Antonin Carême (1783-1833), le plus grand nom sans doute de l'histoire de la pâtisserie. Il la porte à la perfection et s'en sert pour mettre au point de nombreuses inventions : les croquembouches (nos choux modernes), les profiteroles et modernise les duchesses
 
Or, qu'est-ce que c'était que ces duchesses ? Un gâteau du XVIIIe siècle en pâte à choux étirée en forme de doigt et roulée dans des amandes. Carême supprime les amandes, fourre la pâte "de marmelade d'abricots ou de crème pâtissière au chocolat ou au café" (on y est !) et la glace au sucre fondant. Même si ce dessert ne porte pas encore le nom d'éclair (ce qui n'arrivera que 20 ans après la mort du grand Carême), on y est indubitablement. Avec sa duchesse, Carême peut prétendre au titre d'inventeur de l'éclair.
 
A ce propos, on ignore aussi d'où vient justement ce nom d'éclair. Nombre d'historiens penchent pour une plaisanterie de pâtissier (qui sont gens de bonne compagnie, c'est bien connu): "ce gâteau est si bon qu'il se mange en un éclair". D'autres évoquent son glaçage, si brillant qu'il évoque la lumière de l'éclair, d'autres enfin parlent de sa forme (qui évoque pourtant plus celle d'un doigt que d'un éclair !). Bref, on n'en sait rien...
 
A l'étranger, ce gâteau a conservé son nom original ("do you want an éclair?") est est un des symboles reconnus de la pâtisserie hexagonale, au même titre que le millefeuille (qui s'appelle lui un Napoleon... en anglais) grâce au fils de la Reine Victoria, le Prince de Galles. Le futur Edouard VII en était en effet un grand amateur (ainsi que de bien d'autres plaisirs parisiens...). 
 
Aujourd'hui, on va bien au delà des traditionnels éclairs au chocolat, au café ou à la vanille de nos grands-mères : éclairs au chocolat blanc et au thé matcha, éclairs à la truffe etc. : la créativité pâtissière n'a pas de limites ! Et un bon éclair se dévore toujours en un éclair !

 

広告を非表示にする